Les dix points clés pour réussir le défi de l’omnicanal dans la durée – Partie 3

La dimension humaine

8/ Le travail collaboratif

L’objectif est d’établir une collaboration forte et permanente entre les collaborateurs des différentes entités, pour sortir d’un fonctionnement en silos.

Pour ancrer cette transversalité, il est nécessaire d’adopter le fonctionnement matriciel, du mode projet, jusque dans l’opérationnel.

 

 

9/ Le développement des collaborateurs

La priorité est de travailler une posture et un savoir-être basés sur l’ouverture, la curiosité et l’engagement.

 Il est alors nécessaire de partager toutes les informations importantes pour que chacun se sente concerné et puisse identifier sa contribution.

 Cette pro-activité, signe de maturité, doit être valorisée et les circuits de formation proposés doivent la favoriser (créativité, mode agile…).

 

10/ Une organisation décloisonnée

Sur les projets de transformation, la participation des équipes métiers  au-delà des experts directement concernés, est riche d’enseignements.

Le fait de nommer des ambassadeurs, bien souvent les keyusers, avec un rôle de promoteurs et de référents, facilitent grandement la mise en run.

Au-delà du projet, l’objectif est de décloisonner les organisations,  pour positionner au même niveau :

  • le management hiérarchique, garant d’un savoir-faire, d’une expertise
  • et le management transversal, garant d’un résultant global, d’une valeur pour le client